Association Bergers sans famille
Bonjour et bienvenue sur le site de l'association Bergers sans famille. Merci de penser à vous présenter lors de votre inscription.

Merci et à bientôt !

L'apprentissage de la propreté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'apprentissage de la propreté

Message par Talina le Dim 16 Oct 2011 - 21:49

Comment apprendre la propreté à un chien?


N'importe quel chien équilibré et en bonne santé doit savoir se retenir pour ses besoins, ne serait-ce que lorsqu'il attend son maître parti au travail. Mais faire ses besoins en dehors de la maison n'est pas inné. C'est une idée d'humain ; le chien équilibré se contente de faire ses besoins loin de son panier. Il faut donc prendre le temps d'"expliquer" au chien ce qu'on veut, sans quoi on risque l'incompréhension, la propreté ne pourra pas être apprise et la serpillère sera souvent de sortie.

De plus, il arrive que les chiens en refuge, ou qui ont eu des conditions de vie difficiles, perdent leurs repères et oublient comment être propres. Par exemple, à force de vivre sur du béton, ils prennent l'habitude de ne faire leurs besoins que sur le béton... ils attendent donc soigneusement la fin de la balade pour faire... sur votre terrasse !

Pas d'inquiétude, cela peut tout à fait être arrangé, pour peu qu'on explique au chien ce qu'on attend de lui avec patience et persévérance. La procédure est la même pour un chiot ou un chien adulte.

Voici un petit résumé de conseils et d'expériences qui, je l'espère, vous aideront à apprendre la propreté à votre chien.


3 points à prendre en compte:

Like a Star @ heaven Vérifier que son chien est en bonne santé ! Certains diabètes, le syndrome de Cushing, certains médicaments, des séquelles de certaines opérations, une atteinte de la prostate chez le mâle ou une malformation peuvent causer des problèmes de propreté à des âges variés, et tous les efforts éducatifs ne serviront absolument à rien dans ces situations-là. Cela arrive plus souvent qu'on ne le pense... alors ne faites pas l'économie d'une visite chez le vétérinaire au moindre doute !

Like a Star @ heaven Tenir compte de l'âge du chien. A partir de 3 semaines, le chiot élevé dans un environnement propre prend l'habitude de sortir de la couche pour faire ses besoins (avant, c'est sa mère qui les nettoyait). On peut commencer l'apprentissage de la propreté à l'acquisition du chiot (2 mois minimum), mais en moyenne il faut attendre 3/4 mois pour qu'un chiot puisse se retenir environ 4 h. Une règle simple (et pas scientifique) : on dit qu'un chiot peut se retenir "son âge en mois + 1 h". Donc à 2 mois, il pourrait se retenir 3 h, à 3 mois il pourrait tenir 4 h... et ainsi de suite.
Ne paniquez pas si ce n'est pas le cas du vôtre, cherchez simplement ce qui peut expliquer cette difficulté. Et puis tous les chiens sont différents, ces chiffres ne sont que des moyennes.
Un très vieux chien peut aussi avoir un peu plus de peine à se retenir ; il suffit d'adapter le rythme des sorties.

Like a Star @ heaven Le sortir suffisamment souvent tout au long de sa vie, selon la situation. Chez le chien adulte, 3 sorties sont un minimum pour ne pas l'obliger à trop se retenir. Ce sera d'avantage chez un chiot ou chez un très vieux chien. S'il a eu très chaud et a beaucoup bu, il est probable qu'il aura envie d'uriner plus que d'habitude dans les heures qui suivent : il vaut mieux en tenir compte, surtout en début d’apprentissage, sinon gare à l'accident. De manière générale, on dit qu'un chien éprouve le besoin de se soulager 15-20 minutes après les repas, après la sieste et après une forte excitation ou un jeu.


Comment lui apprendre à faire dehors?

Like a Star @ heaven Il existe une méthode appelée "méthode 4-3-2" qui demande un peu de courage mais donne de bons résultats. Elle consiste à sortir le chien toutes les 4 heures pendant 3 jours et 2 nuits. A chaque fois qu'il fait dehors (patience !), on le félicite largement, évidemment. Cela devient vite un rituel très régulier qui aide bien le chien à comprendre ce qu'on attend de lui.

Like a Star @ heaven De manière globale, il faut réprimander (en douceur) le chien exactement au moment où il s'apprête à faire. On le voit tourner en rond avec insistance en flairant le sol, se préparer à s'accroupir... il faut être rapide ! Un "non" sec suffit, puis on l'emmène vite dehors. Vous pouvez associer un mot (comme "pipi !") prononcé d'un ton joyeux et encourageant. Il devrait faire assez rapidement. Là, grosse félicitation et caresses, n'hésitez pas à en rajouter et soyez très démonstratif.
S'il tarde un peu à faire, il semblerait qu'en faisant passer le chien sur des herbes hautes qui le chatouilleront sous l'arrière-train de façon stratégique, cela stimule l'envie de se soulager (la mère lèche cette même zone pour aider le chiot à faire ses besoins lorsqu'il est tout petit). Essayez de choisir des moments où il a probablement envie (cf. paragraphe plus haut).

Ne rentrez pas votre élève juste après ses besoins, allez jouer ou vous balader avec lui : sinon il risque de comprendre "je fais popo = balade finie" et il va retenir son envie pour profiter un peu plus de la sortie.

Like a Star @ heaven Si vous arrivez trop tard et que les besoins sont déjà faits dans la maison, ne dites rien au chien, ne le sanctionnez pas, ignorez-le. Le punir de quelque manière que ce soit ne servira à rien, lui mettre le nez dedans non plus, le taper non plus. Il risque de ne pas faire le lien ; certains chiens punis de la sorte se mettent à paniquer dès qu'ils voient une flaque par terre, même si c'est un humain qui l'a placée là !
Nettoyez donc simplement sans accorder aucune attention au chien ou sortez-le de la pièce: s'il fait le lien entre ce qu'il a fait et vous en train de nettoyer, cela peut l'inciter à recommencer ("je fais, mon maître ramasse et s'occupe de moi, c'est chouette !"). Utilisez du vinaigre d'alcool pour éliminer l'odeur, sinon il aura tendance à refaire au même endroit. Ne pas utiliser de produit avec javel, cela l'attire aussi.

Like a Star @ heaven Les "tapis d'éducation" et autres journaux placés à l'intérieur sont généralement déconseillés par les éducateurs canins, bien que certains particuliers aient utilisé ces outils avec succès. Ça peut marcher... mais on prend aussi le risque d'être confus pour le chien : pas facile de comprendre qu'on peut faire dedans MAIS que là, puis qu'ensuite il faut se passer du journal... Le mieux est d'éviter cette étape et d'aller directement dehors.


Pour les amoureux des pelouses parfaites

Il est difficile mais parfois possible d'apprendre à son chien à se soulager dans un endroit précis du jardin, pour protéger le reste de la pelouse des taches jaunes et autres cadeaux nauséabonds.
L'idéal est de délimiter très clairement cet endroit (balises ou piquets avec une petite ficelle qui marque le cadre, etc.), puis de procéder exactement comme décrit ci-dessus, en amenant toujours le chien à cet endroit précis. Le reste du jardin est considéré comme une pièce de la maison (donc "non" sec s'il tente de faire ailleurs que dans "son coin", on l'y emmène et on le félicite largement quand il fait au bon endroit).
Si cela ne fonctionne pas, il vous reste la possibilité de sortir votre chien pour une petite balade avant de le mettre au jardin, pour qu'il se soulage à l'extérieur.
Garder un jardin complètement indemne reste un apprentissage difficile, tous les chiens n'y parviennent pas !


Pour finir

Si votre chien est en bonne santé, que vous avez suivi tous ces conseils durant plusieurs semaines... et que pourtant cela ne marche pas, le souci peut être comportemental :

Like a Star @ heaven le chien fait dans la maison en votre absence uniquement : cela peut être de l'anxiété de séparation et/ou de l'hyper attachement. Le chien stresse en votre absence et ce stress provoque la venue des besoins. Le chien n'y peut rien et ne fait pas exprès. Les chiens récemment adoptés peuvent aussi stresser les premiers temps : ils ont perdu leurs repères, peut-être ont-ils peur d’être abandonnés de nouveau. Ce n'est pas un souci de propreté, mais de stress.

Like a Star @ heaven il fait dans les lieux "stratégiques" (le canapé, votre lit ou celui des enfants, etc.) : cela peut être un souci de place dans la famille : le chien urine alors pour marquer son territoire, pas pour se soulager. Vous pouvez fermer l'accès à ces lieux et chercher ce qui a pu déclencher cette modification de comportement. Est-ce que le chien cherche sa place dans la famille ? Un nouveau chien a-t-il été introduit ?
2 mâles non castrés vivant ensemble ont plus de risques d'avoir ce comportement (et l'auront presque à coup sûr en extérieur). La castration peut parfois aider à diminuer ce problème, mais pas à coup sûr surtout si elle est faite tardivement.

Like a Star @ heaven il urine quand vous vous approchez, quand vous le grondez ou quand vous le caressez : généralement, il a aussi une posture caractéristique, queue entre les jambes, oreilles rabattues, parfois complètement couché, ventre en l'air. C'est une attitude de soumission pour tenter de vous apaiser, et/ou de la peur, parfois aussi de l'excitation. Il peut s'agir d'un chien anciennement maltraité ou très émotif par exemple. Ne le grondez surtout pas, cela ne ferait qu'empirer le problème (le chien se dirait "je tente de l'apaiser (ou je suis content) et il se fâche encore plus, au secours je ne comprends rien !"). Vous pouvez le tranquilliser par une attitude pacifique (ne le fixez pas dans les yeux, pas de gestes brusques, voix douce, mais pas de caresses qui pourraient être mal comprises). Ne forcez pas le contact et gagnez sa confiance très progressivement ou bien laissez-le revenir au calme en l'ignorant (s'il s'agit d'excitation).


Dans toutes les situations, en cas de souci, l'idéal restera toujours d'avoir l'avis d'un professionnel compétent sur place, que ce soit sur le plan médical (vétérinaire) ou comportemental (éducateur canin, comportementaliste, vétérinaire comportementaliste).
Cet article ne pourra pas les remplacer, j'espère qu'il vous aura malgré tout apporté des infos utiles.

Talina
- Bénévole de l'association - Chargée communication sites d'annonces
- Bénévole de l'association -  Chargée communication sites d'annonces

Messages : 1975
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 34
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage de la propreté

Message par Stéphanie BSF le Jeu 3 Nov 2011 - 22:15

Merci beaucoup pour toutes ces informations et ces précieux conseils Maïté Wink


Il arrive tellement souvent qu'il y ait des problèmes de compréhension entre maitre et chien... Parfois, il suffit de pas grand chose pour rétablir un petit souci de mal être ou autre que l'animal éprouve à un moment.
En observant son chien, il nous fait passer beaucoup de messages; nous pouvons en apprendre énormément à son sujet avec un peu de patience et beaucoup d'amour Very Happy

_________________
Préservez bien ceci en vous: lorsqu'on prend en affection un frère animal, on l'adopte de fait, on lui fait une promesse d'amour. Une promesse éternelle qu'il n'est pas même concevable, dans sa conscience, de remettre en question. Dès lors, quand il y a abandon, volontaire ou non, celui-ci correspond à une trahison, sentiment nouveau et totalement incompréhensible. Vous ne pouvez savoir à quel point une telle situation est vécue douloureusement par votre frère, car elle révèle un aspect pervers de l'homme dont il ne peut absolument pas saisir la raison. Celle-ci est en effet contraire à sa nature, elle demeure hors de ses conceptions.

extrait du livre Le Peuple Animal



Stéphanie BSF
- Association BSF - Membre bureau
- Association BSF -           Membre bureau

Messages : 2155
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 41
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage de la propreté

Message par Talina le Ven 4 Nov 2011 - 11:00

tout à fait Smile
j'aimerais bien faire un article sur la communication du chien d'ailleurs, sur les signaux de communication et d'apaisement. En plus j'ai 1 vidéo super pour expliquer certains signaux, je l'avais mise sur BASF.
Me faut juste (un peu plus de) du temps

Talina
- Bénévole de l'association - Chargée communication sites d'annonces
- Bénévole de l'association -  Chargée communication sites d'annonces

Messages : 1975
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 34
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage de la propreté

Message par Liloucette le Mar 6 Déc 2011 - 17:23

J'ai de gros problèmes de propreté avec Bella qui fait dans la maison quand on part toute la journée (avec un pause à midi). Elle fait ses besoins à l'intérieur (pipi ou pipi + crotte) à l'intérieur de la maison. Elle est sortie 4 fois/jour (matin, midi, en fin d'après-midi à mon retour et le soir). Si je ne pars qu'une partie de la journée, elle ne fait pas.
Ca a commencé à ma reprise de travail, après mon congé d'adoption, ça avait duré une dizaine ou quinzaine de jours puis ça s'était terminé. Pour recommencer après chaque retour de congés mais cela finissait par s'arrêter (ou presque) sauf que là ça ne s'arrête plus, c'est tous les jours.
Avant elle ne faisait que le matin, c'est à dire quand on partait tous de la maison (pas tous en même temps) et maintenant elle fait aussi l'après-midi. Si bien que c'est nettoyage midi et soir.
Je l'ai disputé bien que je sache que l'on ne doit disputer le chien que s'il est pris sur le fait. Je la laisse à l'écart un moment mais rien n'y fait. Je l'ignore avant de partir le matin. Par contre, le soir non car elle me saute après tellement elle est contente de me voir malgré mes NON est...
Elle montre clarement pour moi son mécontentement d'être seule surtout que c'est une chienne qui adore sa famille, très attachée à nous, et très attachée au petit aussi.
Elle me pique régulièrement mesd pantoufles pour les emmener sur son tapis ou mes chaussures de dehors pour les trimballer ou les mordiller dans le jardin, et parfois celles de mon fils.
Mme s'accorde aussi des privilèges en notre absence. Elle montait sur le canapé ou la banquette en fer forgé, on doit mettre des chaises pour lui faire perdre cette habitude. Sauf que maintenant elle a trouvé mieux : elle ouvre la chambre et s'installe sur le lit. Alors que canapé et lit ont toujours été interdits aux chiens à la maison.

Des bribes de son histoire qui peuvent peut-être aidés ; elle vivait dans un espèce de réduit dans les bois, sans sortie et alimentée à travers le grillage (mal alimentée). Lorsqu'elle a été sortie de là elle se montrait de prime abord agressive mais une fois sortie s'est montrée très vite débordante et en grande demande d'affection.
Elle a du coup beaucoup investi sa famille.

Si quelqu'un a des idées , des conseils ........

J'ai pris rendez-vous chez le véto aussi.

Liloucette

Messages : 179
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 42
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage de la propreté

Message par Talina le Mar 6 Déc 2011 - 20:41

attention à l'antropomorphisme "elle montre qu'elle n'est pas contente" c'est une interprétation... d'humain Wink

Je pense qu'on peut aussi comprendre les choses autrement. Par exemple s'installer sur le lit est souvent pour le chien inquiet une manière de retrouver votre odeur, mordiller vos affaires aussi, + l'effet déstressant du mordillage. D'ailleurs tu la dis très attachée à toi et au petit, et ce sont vos affaires qu'elle semble le plus mordiller. En plus les chaussons, c'est pleiiiiin d'odeurs, trop bon pour un chien en mal de ses maitres; ma chienne a réduit en miette 2 paires de lunettes pour les memes raisons, car le nez et les oreilles frottent beaucoup dessus et sont plein d'odeurs fortes. Le fait d'uriner en l'absence du maitre est le plus souvent une manifestation de stress : uriner soulage.
Ce que tu décris me fait bien d'avantage penser à de l'hyperattachement qu'à un mécontentement. Peut-être y a-t-il aussi une envie d'avoir plus de privilèges, mais je serais très surprise que ce soit la principale et seule raison.

C'est vrai qu'il ne faut pas gronder le chien quand tu rentres, tu sais. Elle va prendre un air penaud car elle te voit fâchée, mais cela ne l'empêchera pas de se sentir de nouveau mal la prochaine fois que tu la laisseras seule. Donc elle recommencera... et si jamais elle a fait le lien entre ses dégats et tes punitions au retour (ce lien est loin d'etre aussi facile à faire qu'on le pense en tant qu'humain), eh beh les dégats seront faits et elle stressera, en plus, de la punition à venir quand tu rentreras.

Si elle te saute dessus le soir, c'est une raison de plus pour l'ignorer. Si tu cèdes tu renforces son comportement, et l'excitation liée à son retour... et lui dire "non" est une façon de ne pas l'ignorer ^^ . Si vraiment ça n'est pas possible de l'ignorer complètement, tu peux lui donner un ordre, comme le fait d'aller de s'assoir si elle n'est pas trop excitée, ou bien l'envoyer au panier si vraiment elle est trop speed. Et tu ne lui accorde des caresses et de l'attention (avec modération) qu'une fois qu'elle est posée. Les gros câlins seront pour plus tard, ils ne doivent pas être associés à ton départ ou ton retour.

Mais l'hyper attachement se travaille aussi au quotidien, en n'encourageant pas systématiquement la chienne à être collée à vous. Il faut parfois la repousser (gentiement biensur, sans se facher) quand elle demande des calins, si ses demandes sont très fréquentes. Il faut aussi qu'elle accepte que vous changiez de pièce sans elle par exemple, ou qu'elle ne reste pas planté devant une porte si vous etes derrière. Il ne s'agit pas du tout de la repousser tout le temps, mais de l’empêcher d’être collée tout le temps : par moment ok, et à d'autres moments il faut l'encourager à s'autonomiser un peu.
Souvent les chiens qui ont soufferts, et en particulier qui ont été très peu aimés, s'attachent très très fort à leur nouveau maitre. Donc ils font plus facilement de l'hyperattachement. Et les BA et BB d'autant plus, avec leur caractère proche du maitre.

A voir aussi, peut-etre que des faux départs aideraient. le principe est de faire comme si on partait, donc clefs, manteau, tous nos petits rituels courants... et on ne part pas. On reste en manteau une ou 2 minutes puis on pose tout et on reprend ses occupations. Ca se fait quelques fois dans la journée, sur un we au moins. C'est utile quand le chien anticipe le départ du maitre et se monte en pression tout seul à l'avance. En désamorçant ce moment, on limite la montée du stress.

Voila ce qui me vient en te lisant... après, c'est à voir et adapter selon ta chienne et ta famille biensur Smile

Talina
- Bénévole de l'association - Chargée communication sites d'annonces
- Bénévole de l'association -  Chargée communication sites d'annonces

Messages : 1975
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 34
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage de la propreté

Message par Liloucette le Mar 6 Déc 2011 - 21:23

Oui j'ai bien identifié tout ce tu me dis, les pantoufles qu'elle me pique pour les odeurs et la traduction de tous ces signes comme un hyperattachement.
Elle supporte mal d'être seule, qu'on la laisse ce que je voulais dire par "elle montre son mécontentement d'être seule".
Je connais la règle d'ignorer la chienne 5 mn avant le départ et 5 mn après le retour et je sais que j'ai tout faux pour le soir. Le matin je respecte cette régle mais le soir, étant donné qu'elle me saute dessus et que le non n'a pas marché, j'ai tendance à la caresser pour qu'elle se calme. Surtout que je suis moi-même contente de la retrouver et que je n'avais pas besoin de m'imposer cela pour mes autres chiens. Je vais essayer de m'y tenir.

De même je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il faut qu'elle accepte que je change de place sans qu'elle me suive systématiquement. En bon BA qu'elle est, elle a tendance à me suivre un peu partout. Au début, je la renvoyais surtout qu'avec le petit, je la trouvais vraiment trop collée mais je le fais peut-être moins. Je vais surveiller.

Pour les câlins, aucun souci. Le plus souvent c'est nous qui décidons du moment pour lui en faire.

Oui elle s'est beaucoup attachée à nous et son histoire n'y est certainement pas étrangère bien que des chiens n'ayant jamais souffert ni d'abandon ni de négligence peuvent aussi avoir ce type de comportement. Elle était en grande demande d'affection.

Les faux-départs et les départs de quelques minutes puis de plus en plus longs, j'avais fait cela avant ma reprise de travail.
Peut-être à retester, je ne sais pas. A voir.

J'ai essayé la radio ou la télé allumé aussi pour des absences de quelques heures. Ce qui est bien c'est qu'ainsi elle ne m'entend pas rentrer et du coup ne s'excite pas et ne saute pas à la porte pour finalement me sauter après quand j'arrive. L'arrivée peut se faire plus sereinement.

Des pistes que je connais mais que je ne mets pas toujours en pratique, il faut que j'essaye de me tenir là où je pêche.

Merci


Liloucette

Messages : 179
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 42
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage de la propreté

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum